Partir

*** NDLR : Voici ce qu’on avait pondu avant de partir pour notre 1er grand voyage aux Amériques. Toujours raccord pour notre futur départ vers l’Asie. Y’a que les noms des plats culinaires qui vont changer en fait ***

On a qu’une vie, partons les pieds devant !

Départ le 30 Avril 2013 pour 1 an de balade à vélo sur les routes des Amériques.

1 an sabbatique, l’équivalent de 10 ans de congés payés mis bout à bout.

Ne plus travailler pour gagner plus ! Plus de quoi ? Surement pas de l’argent mais plus de temps, de rencontres,  de paysages,  de hamburgers,  de surprises, plus d’aventures,  d’apéro,  de vélo,  de soleil,  de montagnes,  d’océan, de soirée sans TV, plus d’asados et d’empanadas, plus d’effort, d’imprévus, de souvenirs,  de cols, de couchers de soleil, de lamas,  de bisons, plus de liberté, plus de vie.

Mais aussi plus de galères, de pneus crevés, de journée sous la pluie, de montées interminables, de courbatures, de douches à l’eau froide de la gourde, de « j’ai trop faim, ou c’est qu’elle est la prochaine boulangerie ? », plus de longues lignes droites vent de face à pédaler comme un robot, plus de demi-tours à cause de ce p****n de sa m**e de panneau qu’on avait pas vu !!, plus de « ah bah en fait y’a pas de camping ici ».

Le voyage a vélo est beau par contraste. Les moments difficiles transcendent les bons; 1 jour de soleil fait presque oublier 3 jours de pluie; une tartine de pâté n’a pas le même gout en haut d’un col (surtout si c’est du Fleuron de canard, alors là c’est un carnage!! ).

Et puis on est shooté à l’endorphine la plupart du temps, alors on oublie vite les difficultés ; )

SENS

Voici quelques citations qui nous correspondent bien (et qu’on a bien pompé sur le net, allez pas croire qu’on connait tout ça par cœur) :

  • Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche.(Montaigne)
  • L’important arrive non pas au terme de la route, mais bien avant, pendant le trajet lui-même.(M. Pavic)
  • Et il n’est rien de plus beau que l’instant qui précède le voyage, l’instant où l’horizon de demain vient nous rendre visite et nous dire ses promesses. (Milan Kundera)
  • On voyage autour du monde à la recherche de quelque chose et on rentre chez soi pour le trouver. (G. Moore)
  • Voyager, c’est donner un sens à sa vie, voyager, c’est donner de la vie à ses sens (Alexandre Poussin dans Africa Trek II)
  • Partir, c’est crever un pneu ! (Coluche)

 

Et ce jolie texte entrainant de Pablo Neruda :

Il meurt lentement celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas, celui qui n’écoute pas de musique, celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux.
Il meurt lentement celui qui détruit son amour-propre, celui qui ne se laisse jamais aider.
Il meurt lentement celui qui devient esclave de l’habitude refaisant tous les jours les mêmes chemins, celui qui ne change jamais de repère, ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements, ou qui ne parle jamais à un inconnu
Il meurt lentement celui qui évite la passion et son tourbillon d’émotions, celles qui redonnent la lumière dans les yeux et réparent les cœurs blessés
Il meurt lentement celui qui ne change pas de cap lorsqu’il est malheureux au travail ou en amour, celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves, celui qui, pas une seule fois dans sa vie, n’a fui les conseils sensés.

Vis maintenant !

Risque-toi aujourd’hui !

Agis tout de suite !

Ne te laisse pas mourir lentement !

Ne te prive pas d’être heureux !

 

Publicités

10 commentaires sur “Partir

  1. un vrai régal ce blog! je crois que je vais vous suivre ..bien au chaud à la maison ;;juste pour me donner des frissons..d’aventure!!

  2. je suis fière de mon frédé et j’admire Ophélie de le suivre dans ses rêves . Ce sera encore mieux que la montée de La Chaise Dieu!

  3. Un super plan votre projet, bravo ne serait-ce que de l’avoir pensé, puis de vous être lancés… si je peux ajouter mes quelques pensées perso : Vivons la vie, ne la rêvons pas, tout en exigeant beaucoup, savoir se contenter de peu….
    vous y êtes je pense et je vous en félicite… à très bientôt pour savoir où vous en êtes… biz…

  4. Bonjour à vous deux….
    Bon j’arrive un peu tard sur le blog mais un »ami » que je ne citerai point( pas trés grand, brun, amateur de badminton, a essayé la méthode lafay pour avoir un muscle un jour, 🙂 ) m »a transmis que maintenant le lien.
    Mais aucun regret car y a de belles photos et de bons commentaires. On reconnait bien la patte de Fred, tout en poésie sur certains articles.
    Bon courage à vous deux, ici c’est la rentrée au taf, la France va bien , pas de crise et on est qualifié pour la coupe du monde, nan je déconne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s