Le Machupicchu

13/09/13  Machupicchu – Cuzco

Moauis, pas très original le titre…

P1000478

J’étais moyennement chaud pour y aller, m’imaginant un sorte de Disneyland plein de touristes, un tas de ruines hyper exploité. J’aime pas quand il y a plein de monde.

Les filles ayant décidé de monter en bus, je me lève seul à 4h pour filer au check-point au pied de la montagne.

P1000480

A 4h35, je suis le 1er sur place, les portes n’ouvrent qu’à 5h. Rejoint par mes compagnons de trek, on grimpe à l’assaut des 1800 marches. Super ambiance dans le noir, avec les lampes frontales, trop essoufflés pour prononcer un mot, on monte en silence. A 5h30, nous sommes les 1er devant les portes et avalons nos gâteaux avant l’ouverture à 6 heures.

P1000481 P1000486

Les filles arrivent dans les 1ers bus et la visite peut commencer, toujours en compagnie de notre super guide.

Et là on prend une claque, c’est magnifique. Le site est désert et le soleil envoie ses premiers rayons sur les bâtiments. Le cadre est incroyable, le village est niché sur un rocher, lui-même entouré de montagnes abruptes.

Photo obligatoire

Photo obligatoire

P1000502

Rien d’étonnant à ce que cette cité soit restée inconnue pendant 400 ans, après le départ de Incas et jusqu’à ce qu’un archéologue américain tombe dessus, presque par hasard, en 1911.

P1000515 P1000533

Nico nous apprend plein de choses sur ces incroyables Incas.

P1000538 P1000542 P1000551

tondeuse vivante

tondeuse vivante

La cité n’est pas grande et on en fait rapidement le tour. Nous grimpons alors vers la Porte du Soleil : un endroit par lequel le soleil se lève pour éclairer le Machupicchu lors du solstice d’été.

P1000649 P1000679

La vue valait bien le déplacement.

ma préférée

ma préférée

Nous redescendons en bus vers Aguas Calientes et négocions le prix dans une pizzeria. C’est vraiment trop touristique dans cette ville, la pizza passe de 45 à 30 soles, et c’est encore beaucoup trop. On flâne en attendant le train de 21h30, on récupère les sacs à l’hôtel, on trinque avec un Pisco Sour bien tassé et on se trouvera un des rares resto plein de péruviens, ce qui est toujours bon signe pour manger bien et pas cher.

P1000698P1000711

Le train est super confortable et on s’endort avant que l’hôtesse/contrôleuse (il y en a une par wagon!) ne nous apporte une boisson. A Ollaytantambo (le bordel pour écrire ça), on enchaîne avec un bus pour Cuzco. Grosse journée.

Bilan :

  • un trek génial avec un Machupicchu surprenant en bouquet final.
  • un beau défi pour les lapins
  • On a jamais eu aussi mal aux mollets
  • casquette d’Ophélie oubliée sur un banc. Snif, elle avait fait près de 10 000 km sur sa tête
  • un t-shirt Icebreaker quasi neuf perdu, on ne sait pas comment. Les connaisseurs savent que ça fait très mal. Il fera le bonheur d’un péruvien.
Les pieds devant, of course

Les pieds devant, of course

Ça vous dit une vidéo ?

Publicités

12 commentaires sur “Le Machupicchu

  1. Comme quoi les Nico Péruviens sont forts et trés cultivés ca se confirme, je ne parle meme pas de la condition physique…. C’est bien différents des Nico Français
    Et des vrais bimingues……………… Mouses

  2. waouuuu super final. Je ne saisi pas bien à quoi t’as servi de monter en premier pour finalement attendre les autres pour la visite mais ces 1800 marches doivent être quelque chose à grimper après ce trek. Pour la dernière photo, facile de repérer les gambettes d’Ophélie. Et je ne dis pas ça à cause des poils… non, non!

    • Je les ai attendu dans le Machupicchu et elles sont arrivées dans le 1er bus.
      Oui, c’est vraiment sympa ces marches et pas très fatiguant car on est « qu’à » 2400 m d’altitude.

  3. vidéo ? … s’il te plait ce sera avec grand plaisir parce que la c’est du lourd! la vraie amérique, pas celle des « envahisseurs » du sud comme du nord.
    Chapeau pour les reportages : vivants documentés analysés et tout et tout! après faudra penser aux conférences!!, en cheminant bien sur les pieds en avant de ville en ville.

  4. Je dirai de mieux en mieux !! Moi qui ne voyage pas c un plaisir de voyager a travers votre histoire ! Continuez ça me fait découvrir d autres horizons GENIAL! Et ça fait du bien ! Bisous

  5. Merci pour ce partage, c’est magnifique ! Vous avez vraiment du en prendre plein les yeux.
    Va falloir que je trouve un moyen d’y aller sans prendre l’avion !! (pas par phobie je précise)

  6. magnifique les photos , c’est le petit lumix ?
    Ca doit etre sympa aussi de faire une pause velo , surtout avant la suite qui risque de donner encore quelques episodes « man vs wild »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s