Le cochon fait « cuy cuy »

14/09/13 au 19/09/13 Cuzco

 cochon-d-inde-1750

Nous voilà donc rentrés du trek. Les lapins sont bien contents d’être encore en vie, surtout pour profiter d’une heure de massage. Je crois que c’est ce qu’il les a fait avancer dès le 2eme jour de marche, avec l’idée de re-boire un jour du bon vin rouge bien sur.

P1000795

Les nanas qui nous massent ne font pas semblant. Moi, je dis « si si » quand elle me demande « mas fuerte ? ». Elle m’enfonce alors ces coudes dans les omoplates, genre prise de soumission à l’Utlimate Fighting. Les filles retiennent des cris quand on leur masse les mollets.

P1000723

Encore plus belles que les Bacou

Le lendemain, on va au très réputé marché de Pisac. Il n’y a pas trop de touristes et on mange dans le rue, comme les autochtones. Oui, on est des vrais aventuriers de la bouffe.

P1000726 P1000727 P1000729

Malheureusement, Ophélie ne m’a jamais écouté quand je lui disais qu’il faut de temps en temps lécher le trottoir ou un rat crevé pour renforcer ses défenses immunitaires , elle tombe donc malade et jeune pendant 2 jours en restant au lit. Comme quoi, il faut toujours suivre les conseils du bon docteur Ross (au fait, dès mon retour, j’offre des mammographies pour étudiantes de 20 à 25 ans. Ma générosité me perdra).

Je la soupçonne tout de même de simuler pour rester peinarde dans le pieux, mais bon, j’ai pas de quoi faire une coloscopie pour vérifier.

P1000783

« Pachamama, dame mas energia »

Du coup, c’est entre fille qu’on part le lendemain visiter quelques sites autour de Cusco :

Chinchero et son artisanat du tissus. C’est dans cette petite bourgade qu’est en train de se construire le futur aéroport internationale de Cuzco. Gare au tourisme de masse, ça va faire mal…

P1000738

Exposé pour touristes

Les Salinas : endroit incroyable avec ses très nombreuses piscines de sel. Le guide dit qu’il y en a 5000… il doit confondre avec 500. L’eau salée vient d’une petite source des montagnes en amont mais son origine reste un mystère. Il pourrait s’agir d’une petite mer souterraine mais l’eau de mer n’est chargée que de 30g de sel par litre alors qu’ici il y en a 53. On l’a gouté, ça pique vraiment.

P1000744

Pour être chauffeur de bus au Pérou, il faut les avoir bien accrochées…

P1000742 P1000749 P1000771 P1000772

Morey et ses terrasses. Jusqu’à 15°C de différence entre le haut et le bas, permettant de faire pousser pleins de choses : des pommes de terre en haut, là ou il fait froid (il y a plus de 2000 espèces de patate au Pérou) jusqu’à la Coca en bas (pour info, il faut 10 kg de feuille pour faire 1 g de cocaïne, donc impossible d’être stone en en mâchant, même toute la journée).

 P1000776 P1000787

Le reste du temps, on glandouille dans Cuzco et on achète quelques souvenirs au superbe marché de San Pedro. L’une des journées sera marquée par ça :

P1010953

pour les enfants : le petit cochon mignon fait son dodo

El Cuy al horno : le cochon d’inde au four, à manger façon Kohlanta. Marie-Andrée aura du mal à me voir attaquer la tête. C’est vraiment bon : un mélange entre de l’agneau, du kebab et du poulet. Je conseille tout de même d’éviter ça pour un repas romantique. « Chérie, tu me laisses le foie ? Non je t’en prie, je viens de ronger le crâne, les oreilles étaient délicieuses ! J’ai pas une patte coincée entre les dents ? ».

P1000824

Place des Armes

Le 18, il est temps pour les Lapins de retourner dans le seul pays ou on les comprend. On a passé 2 superbes semaines ensemble et, avec Ophélie, nous retiendrons ces quelques phrases :

  • J’en ai marre du maté de coca (le 2eme jour après leur arrivée)
  • le vin me manque (avec la paupière tremblante)
  • je mangerais bien du St Nectaire (la bave au lèvre)
  • y’en a marre de la soupe de maïs (dès la 1ere cuillerée, au secours…)
  • Aille vante tisse per favoré, mouchasse garssiasse ! Bouéna séra (pour dire bonsoir…)
  • Ophélie, demandes-lui combien ça coûte stp ? (et plusieurs fois, elles payeront en Euros)
  • Fred, qu’est-ce qu’il a dit le guide ? Oh, t’es méchant, tu me répètes pas tout !
  • Tu négocies hein ! Tu négocies !
  • Franchement, j’ai bien cru qu’on allait y rester sur le Salkantay
  • il me faut absolument une veste en Alpaga (ça sera finalement une écharpe)

 P1000825

Elles seraient bien restées avec nous pour faire un autre trek mais faut bien qu’elles bossent pour payer notre retraite, non mais !

 P1000821

Le 19, on se repose. Ophélie récupère de sa turista/sinusite et moi d’une petite pharyngite. Comme les incas, on est tombé malade à cause des européens.

P1000816

On se prépare également pour le prochain trek de 5 jours : l’Ausangate, du 20 au 24/09…

Quelques photos du marché de San Pedro :

P1000814

le pays de la pomme de terre

le pays de la pomme de terre

Ceviche : du poisson cuit dans du jus de citron avec de la coriandre, des oignons et du celeri

Ceviche : du poisson cuit dans du jus de citron avec de la coriandre, des oignons et du céleri

P1000803 P1000801 P1000800

Publicités

8 commentaires sur “Le cochon fait « cuy cuy »

  1. Fan de votre blog, je remarque un saut qualitatif des photos depuis l’arrivée des lapins ainsi qu’un gout immodéré pour le tilt shift ! J’adooooore. Bonne continuation

  2. coucou du lapin MAM : vous ne nous avez pas « loupé » j’ai bien rit et ce n’est pas faut .J’ai eu des nouvelles rapides de l’ausangate :trés dur , froid et vertigineux, j’ai hâte de vous lire .J’ai repris le travail (la tète encore dans les nuages) il faut bien payer vos retraites et les notre alors ? De grosses bises à vous deux profitez en bien c’ est dur d’attérire pour reprendre le travail aprés cette superbe aventure avec vous le maté de coca me manquerai presque et il serai temps que je me mette à l’anglais Bises

    • merci pour ton message ! Bon courage pour le travail, te venge pas trop sur les patients.
      Pour l’Ausangate, y’a des passages que t’aurait pas aimé du tout. On a vraiment bien fait de faire le Salkantay ensemble.
      Bises and keep on following us !

  3. Coucou alors pour répondre a ton précédent commentaire je ne suis pas dans la vallée de l automne qui d ailleurs a son côté sympa quand même ! Et ta pas honte… cette pauvre petite bête ne t as rien fait tu ne pouvais pas te contenter des fruits et légumes du marché !!! J appel Brigitte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s