C’est reparti

13/05/2013 Zion – Glendale = 53 Km

On se lève à 6h en prévision de :

  • une journée chaude
  • une grosse côte (on passera de 1300 à 1900 m)
  • un tunnel interdit au vélo

Départ à 7h, Ophélie n’a pas eu son café, faut pas la chercher. On atteint le tunnel vers 8h et on s’attend à poireauter 2 heures avant que qq’un puisse nous embarquer avec nos vélos. Mais Oeil-de-Faucon (anciennement appelé Ophélie) repère un pick-up avec une remorque et Parole-de-Sage (Fred) va voir le conducteurqui finit par accepter. Les vélos sont juste montés à l’arrache sur la remorque, contre une petite pelleteuse, même pas sanglés, rien. On sert les fesses assis dans la benne du pick-up mais rien ne bouge. On arrive à l’autre bout du tunnel. Temps de l’opération : 15 minutes.

Avis aux amateurs, record à battre.

P1030603

On roule ensuite entre des montagnes rocheuses gigantesque et passons devant le Mont Carmel (Ophélie l’a léché en pensant que c’était Mont Caramel).

P1030609P1030607

Une petite descente, une pause le temps de manger des macaronis au fromage à côté d’un blaireau qui laisse tourner son engin Case pendant 20 minutes, le temps de bouffer son sandwich au frais, et on repart sous 32 °C. Heureusement le camping n’est plus loin et la douche va plus être propre longtemps.

Marre des sacoches, j'prends la carriole. Z'auront du mal à bouffer ça les écureuils

Marre des sacoches, j’prends la carriole. Z’auront du mal à bouffer ça les écureuils

Publicités

6 commentaires sur “C’est reparti

  1. Grandioses ces paysages, ça fait vraiment envie !!!
    Merci pour l’info concernant les écureuils, nous nous efforcerons de mettre toute la bouffe dans mes sacoches MSX et non pas dans les Ortlieb de Pierrot. C’est pas vraiment le même tarif. Ceci dit, quelques chaussettes sales stockées dans les dîtes sacoches peuvent tenir à distance tous les mammifères dotés un tant soit peu d’odorat.

    • Bientôt votre tour les amis. Pour les sacoche,ça se répare bien avec du silnet. Faut juste que je trouve un bout de cordura. Mais ça ne presse pas, il pleut jamais…

  2. Coucou, tous les jours, je fais un peu de route en votre compagnie. je vous encourage depuis mon canapé. je ne devrais pas dire cela. Allez le WE approche.

  3. Bravo et merci pour votre bonne humeur, et aussi de nous faire partager ce si beau voyage ! Nous aussi nous découvrons l’Amérique à travers vos photos et les commentaires… je partage les malheurs d’ophélie ! mais de mon petit bureau, je voudrai bien par moment être à sa place et faire la route ! même sans douche ! Rêver de se laver dans un verre d’eau ! Les rêves sont vraiment devenus fous !!!

  4. Woah ! Quels paysages les jeunes !!!
    Faut mettre de la crème solaire Ofely !!! (a l’Américaine).
    Lavez vous dans les torrents ou restez ruts, au choix…
    Biz

    • Faudrait déjà en trouver des torrents. La nuit dernière, on a campé dans un lit de rivière… à sec, comme 99% d’entre eux. Donc on est roots ; )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s