17% sa mère !

17/05/13 Bryce Canyon – Escalante = 84 Km

On dit une fois de plus au revoir à Ann & Roy mais ils se pourrait qu’on retombe sur eux vers Moab, qui sait…

P1030784

Après une belle descente de 20 km, on fait les courses pour les 2-3 jours à venir dans le plus grand bled du coin : Tropic, 420 habitants. Pommes, bananes, purée lyophilisée (vachement meilleur que la mousseline !), jambon au miel, cheddar, Jerky (viande séchée)…

P1030787

C’est donc bien lestés qu’on repart… pour remonter tout ce qu’on vient de descendre. Une côte terrible à 10 % avec des passages à 17 %. Là, le poids du vélo fait mal et on aimerait avoir un rapport encore plus court (je parle de la transmission bande de pervers). Cependant, contrairement à Ophélie, je ne m’abaisse pas à descendre du vélo pour pousser. P1030800

A sa décharge, elle refuse l’aide d’un pick-up qui s’arrête pour l’aider (ou la kidnapper pour lui voler ses reins,on ne le saura jamais malheureusement).

P1030792

P1030790

On évolue dans un canyon, la route est superbe.

Cette région des USA a été la dernière à être cartographiée, ça ne remonte qu’à 1873. Ça nous rappelle à quel point cette société est jeune.

Arrivés au sommet, le vent se déchaîne mais il est dans notre dos ! On fonce à plus 60 sur du faux-plat descendant, un vrai bonheur de cycliste pendant 30 km.

P1030794

Dodo au camping d’Escalante. Demain, on attaque le Burr Trail : 100 km, dont une bonne partie non bitumée, entre canyon et désert jusqu’au Lake Powell.

Bonjour chez vous

Les malheurs d’Ophélie : gros coups de soleil sur avant-bras et tibias, c’est traître les nuages.

Publicités

14 commentaires sur “17% sa mère !

  1. Ben nous, on risque pas les coups de soleil 😦

    Les 17% on les a eus à la Vélorizon Ardennes (17% ressentis, probablement 10 % réels) mais on n’a pas poussé et heureusement car il n’y avait pas beaucoup de pick-up à passer dans le coin.

  2. A propos de la danse du boudiou, c’est une telle création, un tel art accompli avec tant de virtuosité que les cailloux et la terre derrière vous deux semble un peu pourri!!! Bises

  3. Boudiou ! (pour rester dans la thématique !), on oublie que vous évoluez dans une régions de hauts plateaux (en fait il n’y a que ça !). Forcément, ça monte et ça descend sans cesse; comme je vous plaint mais comme je vous envie aussi.
    Bryce et ses roches ciselées, Escalente et sa forêt pétrifiée, chaque étape vous donne l’occasion de nous en mettre plein la vue quand vous, vous en avez plein les jambes. Vous vous donnez beaucoup de mal pour mériter ces petits bonheurs, j’espère que vous pouvez les apprécier malgré les courbatures à l’arrivée.
    Courage Ophélie, je donnerai cher pour choper des coups de soleil en ce moment (même à Toulouse le temps est pourri !)

    • Oui, on apprécie d’autant les petits bonheur qu’on a bien morflé avant. C’est le principe du voyage à vélo en gros. Les prochains articles devraient te plaire.
      De notre côté, on commence à être lassé des cailloux et des canyons, aussi impressionnant soient-ils. Il commence à faire sérieusement chaud en fait.
      Merci pour ton commentaire

  4. Super les jeunes, continuez a nous faire rêver, . Nous nous venons d’arriver il y a 2h
    Biz a vous
    Joëlle Alain

  5. 17 % chargés comme vous êtes ? pinaise, vous avez fait un ravito chez Lance Amestrong ? un grand bravo vous les méritez les apéros (d’EPO)…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s