2 mois

En bref, tout le détail est dans « Chiffres » si ça vous dit. :

  • 46 étapes
  • 3500 km
  • 28000 m d’ascensions
  • 28000 m de descentes
  • 200 heures de pédalage
  • 5 crevaisons
  • – 10 kg à nous 2
  • 1 écureuil à abattre
  • 0 envie de rentrer

Ok, ce ne sont que des chiffres mais on en est fier. Quand on pensait à l’ouest américain, on imaginait des grandes plaines avec juste les Rocheuses d’un côté. Il n’en ait rien et on a beaucoup grimpé finalement.

Quand on jette un œil dans le rétro, on se rend compte de tout ce qu’on a pu faire en 2 mois et ça donne le vertige. 2 mois, c’est tellement court dans le quotidien du Doblo-boulot-dodo (pour Ophélie, c’est Saxo-boulot-dodo mais ça revient au même). Là, c’est comme si on avait vécu 2 ans condensés en 2 mois.

Ce début de voyage a été bien au-delà de nos espérances. On voulait des grands espaces, des rencontres et des hamburgers et on a tout eu à la puissance 10.

Les grands espaces nous on fait peur au début mais les quelques semaines passées dans le Nevada, l’Utah et le Colorado nous ont endurcis, faisant paraître tout le reste plus facile et encore plus beau.

Du haut de nos vélos, les déserts nous ont dévoilé toute leur immensité et leur rudesse. Nous n’avons aucuns regret d’y avoir sué, c’était beau, immense, nouveau et on a rencontré des gens tellement gentils.

Par contraste, notre parcours dans le Wyoming, le Montana et l’Idaho n’en a été que plus formidable : forêts, fraîcheur, neige, faune et montagnes.

Notre coup de cœur est sans conteste Grand Téton avec Yellowstone juste derrière.

Grand Téton pour : Aude et Alan, la neige, les lacs, les élans et la nature préservée.

Yellowstone pour : Tad, Joy et Aaron , les routes de montagne, les bisons, le temps idéal.

En 3eme position, les parcs de Bryce et Zion pour : Ann et Roy, les hoodoos, la dance du Boudiou, les apéros, les balades à pied et l’hamburger monstrueux de Springdale (toujours pas trouvé mieux).

Que dire des rencontres et de l’accueil qu’on a souvent reçu ? On ne s’y attendait pas, pas à ce point. On est plutôt introverti mais le contact est si facile. Les gens sont vraiment amicaux ici et ont le désir d’aider. A l’image de Richard et Betty-Joe à Baker City. Mais aussi Wil, Julie, Ethel, Roger, Katherine, Lucy, Ed & Maggie, Inga, Gale & Helen. Merci de donner une dimension supplémentaire à ce voyage. Merci aussi au vélo, un moyen de transport respecté attirant la sympathie.

Donc vive l’Ouest américain, vive les américains, vive le vélo et vive le congès sabbatique !

Dire qu’il reste 10 mois.

On a qu’une vie.

PS : merci aussi à vous tous de nous suivre. On apprécie beaucoup vos commentaires et ça nous encourage à continuer ce blog.

Publicités

30 commentaires sur “2 mois

  1. Encore 10 mois, vous allez en prendre plein les yeux. Plein les cuisses aussi, il faudra encore renforcer les sièges.
    Par contre, pour les méga hamburgers, ça ne va pas durer. Va falloir passer à autre chose en passant les frontières. Reste le coca, on trouve partout, et puis il y a la coca…

    • Côté bouffe, ça risque d’être la fête en Amérique du Sud. Tu te souviens du blog d’Angélique et Rémy ? C’était la tournée des Grands Ducs…

  2. C’est vrai en vacances le temps passé parait immense , c’ est bien de s’ arrêter et de faire le point pour bien profiter du temps écoulé afin d’apprécier encore plus les prochains jours qui se présenterons à vous.

    Merci de nous faire partager votre voyage, avec humour et ponctualité

  3. Bon ok alors, je continu de vous suivre mais pas trop près hein ! Je voudrais pas qu’il y est un malentendu. Effectivement, c’est impressionnant les kilomètres déjà parcouru ! Et la moyenne également je trouve…

  4. Chers Frédé et Ophélie, autant j’ai ri avec les publications précédentes, autant avec cette rétrospective j’ai été touchée par tant de sensibilité, de reconnaissance et de poésie. Continuez comme ça et vous deviendrez les rois de la planète.

  5. Ah si vous appréciez les commentaires, on va pas se gêner !

    D’une part cela ne m’étonne nullement cette préférence pour « grand téton », Fred pervers, Ophélie complice ! Par ailleurs j’men vais direct vous balancer à la SPA pour menace de mort d’écureuil.

    Bon les bons points maintenant:
    – Quand même 10 crevaisons
    – Des sièges qui ont voulu vous lâcher 😉

    Allez trêves de blagues, déjà un super voyage, vous faites vraiment de belles rencontres comme quoi l’Américain dans son coin est peut-être bien aussi « open » que le Cotentais (avec un pick-up V12 en guise de C15 traditionnel à bavettes derrières les roues et tache de gasoil indélébile sur le coté).

    Vivement la suite !

  6. Merci à vous de tenir le blog. Je commente très peu, mais je me précipite sur le blog dès que le mail annonçant un nouvel article tombe dans ma boite.
    Ça fait plaisir cet autre point de vue sur les américains, toutes ces belles rencontres.

    PS : bad news from Ethel. Elle est tombée à Seatlle (tout seule) et est pas mal amochée.

  7. Voilà un beau résumé les jeunes, c’est formidable, vous découvrez ce que la nature humaine a de mieux et malgré nos civilisations qui différent, le mode de vie souvent décrié des américains et leu côté « consommateurs » vous avez eu la joie de voir l’autre facette et ce n’est que du bonheur.
     » Patience, indulgence, tolérance, c’est avec ce bagage qu’il faut voyager parmi les hommes. »
    Henri-Frédéric Amiel

    • Merci. Les américains qu’on a vu/rencontré jusqu’à présent ne sont pas très différent des français finalement. L’échelle de grandeur est juste différente.

  8. J’apprécie que vous mettiez à l’honneur les rencontres humaines avant les paysages et les repas si magnifiques soient-ils.
    Pierrette a bien raison de dire qu’elle te découvre , frédéric dans ce blog si personnel.
    Et moi je suis votre parcours avec enthousiasme et reste épatée par Ophélie.
    Un couple d’enfer !!!

  9. Ils sont jeunes , ils sont beaux , ils ont de l’humour et savent aussi nous émouvoir..

    rrrgh , Vous m’énervez a la fin !

    ps : J’ai noter le rdv pour 2015 ..

    • Waouh, merci l’ami, c’est sympa.
      La jeunesse, c’est surtout dans la tête je pense. Dès fois, on a mal aux genoux comme des p’tits vieux, je te rassure.
      Ok pour 2015, m’faudra un autre vélo en revanche…

  10. Encore bravo à vous deux pour ces beaux chiffres (ça fait du bien d’en voir qui n’ont ni €, ni $ derrière! Ce n’est après tout pas si courant de nos jours hélas!!!); on vibre avec vous, confortablement installés derrière nos écrans et les souvenirs d’anciens périples reviennent en force! Bonne continuation!

  11. 10 kg en deux mois, pas de problème vous pouvez continuer à profiter des talents culinaires américains et autres… Merci, 3 fois merci pour les photos, la nature et les petits plats, les p’tits mots, (moi j’aime bien aussi quand c’est Ophélie qui écrit – féminisme de base oblige !) et la part de rêve que vous nous faites partager. Vos lectures sont une grande bouffée d’air frais ! Encore 10 mois à profiter pour nous aussi. Bonne route vers de nouvelles rencontres, nouvelle sorte d’écureuils ? Et chapeau bas à Ophélie (!!! toujours le féminisme…) pour son endurance et son courage.

  12. oui belle avancée! on a bien pensé à vous ce week ou on est allé à un festival jazz à 55km de chez nous à vélo. 36°, ce fut chauuuuuud pour pédaler! on s’est imaginé alors ce que vous souffriez aussi sous ces même températures là-bas et à ce qui nous attend, quand nous y serons. aïe, aïe!
    Pour ce qui est des écureuils décidément il faudra s’en méfier. Un cyclo que je suis aussi a eu les mêmes problèmes avec ces satanées bestioles. http://jeanamnor.blog4ever.com/blog/article-730236.html
    Pour les sièges, j’ai aussi le mien qui s’est cassé comme celui de Roulefistrouille. Pas top ces sièges azub…

    • Oui, la chaleur, c’est terrible. Mais tant que ça grimpe pas, c’est gérable.
      On est bien content de rejoindre la côte de l’Oregon : T°C moyenne = 15°C

  13. Quel récapitulatif impressionnant ! Je suis franchement contente que votre voyage se passe si bien, et je ne suis pas surprise de l’accueil et du contact amical des américains. Y vivant depuis des années, je confirme que ce sont des gens au grand coeur – ca n’empêche pas qu’il y en ait des nuls aussi, mais il y en a dans le monde entier !

    Merci pour la 1ère place, ça ne nous fait pas enfler les chevilles pour autant, il n’y aurait pas de quoi. Votre visite ici fut tout notre plaisir, enfin, peut-être plus le mien que celui d’Alan, vu qu’il a fini par perdre pied avec ces 3 français qui insistaient de parler à 100 à l’heure. Le fait que vous ayiez apprécié le coin est un bonus.

    Vous nous avez donné envie de partir. L’an prochain, nous comptons faire un petit voyage Wyoming-Montana-Idaho pour commencer (les pieds dessous vu qu’on est en vélo de route).

    Votre blog est vraiment sympa, plein d’humour et de commentaires plus sérieux, mais ca me fait rever de vous suivre, et j’adore vous lire. Bon, je dois quand même applaudir Ophélie pour arriver à supporter Fred tous les jours, vu son comportement souvent abusif 🙂 alors Bravo !

    Bonne continuation, je vous suis de prêt… et raconte tout à Alan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s